jeudi 7 juillet 2011

Guide Dwarf Fortress partie 1 : Introduction

Helloooo !

J'espère que tout le monde va bien, nous entamons les vacances d'été et bien évidemment, au lieu de sortir au grand air et profiter du soleil (kssssss nonnnn pas la lumière, ça brûûûûûle !) je me complais dans le grenier sombre et douillet qui me sert de chambre. Je me lance aujourd'hui dans un petit guide sur un des jeux les plus fantastique, les plus profond, les plus épique auquel j'ai jamais joué, j'ai nommé le nain-croyable Dwarf Fortress.

Ce jeu, né des plus profondes entrailles du web par deux talentueux développeurs, n'est pas très connu et pour cause, c'est un rogue-like : les mondes sont en 2D et tout est représenté par des caractères ASCII. Comme une image vaut mieux qu'un long discours :



Haaaaaaa mais qu'est-ce que c'est que cette horreur ? Ça devrait être banni par l’Église catholique ! Je retourne sur mes jeux HD !
Non, ne partez pas ! Certes, c'est très rebutant au début, mais on s'y fait rapidement et c'est un affichage absolument génial qui n'enlève rien aux charme du jeu et à l'intensité de la vie de votre forteresse. De plus, il existe des "tilesets" qui rendent le jeu plus agréables pour les novices, le plus connu étant celui de Mayday. Vous pouvez parfaitement l'installer, mais croyez moi, vous reviendrez aux tilesets originaux. Ou alors je suis autiste et sado-masochiste et j'aime la difficulté.

A propos de la difficulté, soyons francs : c'est dur. Mais pas dans le sens où vous serez saoulés et vous quitterez votre partie en maudissant le jeu (un peu comme moi en ce moment sur Stranger's Wrath), mais dur dans le sens où vous mettrez plusieurs heures, voir plusieurs jours pour parfaitement maitriser les contrôles et le gameplay, de façon à passer de "faire ses premiers tonneaux de bière" à "traverser deux niveaux d'aquifères ou faire un système de refroidissement autour d'une veine d'adamantine dans la mer de magma". De plus, vous verrez sans doute à plusieurs reprises votre population de 90 nains se faire annihiler par les gobelins, les morts-vivants ou une bête inondation alors que vous essayiez de construire une citerne.



Une fois votre apprentissage basique terminé, vous vous aventurerez seuls dans ce fantastique jeu incroyablement complexe et immersif. J'écris ce guide afin de faire découvrir cette perle à un maximum de gens, et puis aussi parce que je n'ai trouvé aucun guide complet en français. Pour ce jeu, il faut un tutoriel qui vous prend par la main et qui vous explique chaque étape, sinon on est complétement largués. J'ai moi-même commencé avec le tutoriel de TinyPirate qui est excellent mais qui reste écrit en anglais. Remarque, pour jouer à Dwarf Fortress, un niveau minimum d'anglais est requis pour pouvoir en profiter, donc gardez votre dictionnaire près de vous si vous ne parlez pas la langue de Shakespeare.
Ha et, j'oubliais quelque chose d'important : Dwarf Fortress est gratuit, il est compatible avec Windows, Linux et Mac intel. La communauté de ce jeu est principalement anglaise et est formidable. Dans Dwarf Fortress, on ne dit jamais "perdre" mais "avoir du fun". Perdre est fun ! Surtout, souvenez vous-en !

Vous dirigerez donc la vie de vos nains, qui arrivent au nombre de 7 dans des terres vierges et bien éloignées de la forteresse-mère dont ils sont issus. Votre mission : creuser et/ou construire la plus fantastique des forteresses, où la bière coulera à flot, où on découpera des têtes de gobelins par dizaines et où votre monarque aura une cour pavée d'or et un trône en adamantine. Il n'y a pas de but dans Dwarf Fortress. La découverte du jeu constitue en elle-même une aventure, et je vous assure que même si je vais essayer de tout dire, vous découvrirez beaucoup de choses par vous même et cela aura parfois des conséquences tragiques pour vos nains.

J'ai de longues heures de jeu sur Dwarf Fortress, j'ai pas mal d’expérience dans tous les domaines mais je ne prétend pas tout connaître, c'est à vous de perfectionner vos industries et de jouer à votre manière. Ne me fouettez pas parce que je ne fais pas les choses de manière efficace, si vous avez des techniques plus avancées, partagez-les !

Vous me suivez toujours ? J'espère ! Je vais d'abord vous donner des liens utiles :

- Bay 12 Games : Dwarf Fortress, le site des développeurs, où vous pouvez télécharger Dwarf Fortress, des news arrivent régulièrement puisque le jeu est toujours en dev. Il y a aussi le journal de développement et les liens vers les forums officiels.

- Le Wiki Dwarf Fortress, extrêmement important, à mettre en marque-page car vous allez y aller une paire de fois. Il y a une version française mais elle est bien moins complète. Il y a aussi sur la page d’accueil beaucoup de liens vers d'autres sites intéressants et des forums.

Alors, nous allons procéder comme ceci : il vous faut bien évidemment télécharger Dwarf Fortress (que j’appellerais DF par la suite pour allez plus vite). Pour Windows, c'est ici. Pour linux et mac, il vous suffit de regarder sur Bay12Games ou sur le wiki, c'est en première page. Vous pouvez placer le fichier du jeu n'importe où, il n'est pas à installer. Si vous le souhaitez, à nouveau, vous pouvez installer les tilesets de Mayday dont le lien est plus haut. Le jeu ressemblera davantage à ça :



Mais si vous êtes un vrai guerrier velu, vous ne touchez plus à rien. Pour faciliter votre première partie, je vais vous donner un site d'embarquement sympathique sur lequel tout le tutoriel sera basé. Je vais quand même expliquer la création du monde et le choix du site, mais il est avisé de suivre mon conseil. Ne lancez rien, je vais d'abord expliquer la génération du jeu avant de mettre le lien pour ma sauvegarde.

A tout de suite !

15 commentaires:

Amokrane a dit…

Bonjour :)

Je joue à Dwarf Fortress depuis quelques mois maintenant, et je tâtonne un peu toute seule vu le manque d'informations en français (et ma flemme de me plonger dans un tutoriel en anglais, c'est pas bien je sais ^^ ). Je n'avance donc pas très vite !
Du coup c'est super de vouloir te lancer dans un guide en français, j'espère que tu vas réussir à mener ça le plus loin possible, tu as tous mes encouragements ;)

SqueeZen a dit…

Salutations !

J'hallucine que personne d'autre ne dépose un petit commentaire pour les efforts ! Et quand je vois l'implication que tu mets dans ce tutoriel, encore aujourd'hui en lisant ton Twitter on voit que tu t'imposes de moins jouer pour nous offrir ce guide ! Personnellement j'en connais déjà beaucoup sur le sujet mais je récupère un maximum de documentation en français pour mes amis débutants. Heureux également de voir une fille jouer à un jeu aussi rebutant et à en lire le commentaire du dessus tu as conquis une autre fille. :)

Bonne continuation !

Beurge a dit…

Salut Grand!
Merci mille fois pour ton guide. Commençant le jeu ce soir (haha) je compte passer souvent sur ton site. Je n'ai lu pour l'instant que ton intro. Tu as l'air de savoir de quoi tu parle. GL pour l'avenir! Continue!
Il se peut que ta fréquentation hausse ces prochains jours. Quelqu'un a eu la bonne idée de diffuser le lien de ton blog sur nofrag =)

Beurge a dit…

EDIT:
Salut GRANDE!
Tain j'avais pas tilté.
double GG!

Anonyme a dit…

Ouah ! Seuleument OUAH ! (souffle coupé ^^)
Franchement tu as assurés avec ce super guide, étant novice à ce jeu, c'est une aide (indispensable !) que je vais conseiller à tous mes amis qui n'apprécient guère l'anglais ^^.
Je te dit merci, et félicitation, car faire le guide d'un jeu qui offre tant de possibilité n'est pas évident !

Anonyme a dit…

Bon, on va essayer de s'y mettre sérieusement. Merci pour tout ce boulot :D

Amokrane a dit…

Au fait Beurge et Squeezen (je m'y prends tard je sais), merci de reconnaître l'effort de Flore, qui en tant que fille part effectivement avec un handicap intellectuel et doit faire plus d'efforts pour comprendre le jeu ! Oui, ça mérite bien un double GG !

Blague à part, je suis sûre que c'est pas ça que vous vouliez dire, mais quand même, on peut pas interpréter différemment ce genre de réactions, et c'est juste vexant pour nous ^^'

Anonyme a dit…

Je sais que l'effort fait partit du plaisir, mais là c'est abusé. Y a des petits trucs qui bougent, des tonnes d'écrans qui servent à rien, je sais jamais si ça sert à quoi que ce soit quand je donne des ordres, on peut rien diriger,...

C'est quoi le délire avec ce jeu, se la péter élite avec un vieux roguelike ultra-hermétique qu'on quitte aussitôt maîtrisé ? Nan mais sérieux, le seul challenge c'est d'arriver à capter le fonctionnement du bousin, ce qui lui garantit effectivement une durée de vie considérable, puisqu'on pourrait écrire un annuaire rien qu'avec les menus.

Bref, un jeu très très surestimé par ses adeptes.

Amokrane a dit…

Tu sais je pense que si on persévère c'est pour ce que ça nous apporte, si c'était juste pour se la jouer je pense qu'il y a moyen d'y arriver à moindre frais ^^

Personnellement ce qui m'éclate c'est le niveau de détail, la personnalité des nains, la couleur du pelage de tel animal qui passe sur la map, on a l'impression que tout est modélisé et c'est extraordinaire.
Et puis une fois qu'on a passé le cap du début, c'est plus aussi obscur, et ça se joue aussi bien que n'importe quel autre jeu ;)

Après je comprends que tout le monde rentre pas dedans, faut apprécier le contenu pour accepter le contenant en quelque sorte !

Anonyme a dit…

Je viens juste te dire un bravo bien mérité que bon nombre n'ont pris le temps d'exprimer!
Salutation!

Ohz a dit…

Salut, j'ai tenté et abandonné DF il y a un an, et puis en découvrant miunecraft et towns (qui démarre avec juste une version alpha, alors je reste ouvert et patient), et en faisant le tour, je reste sur ma faim.

Alors je veux retester, je tombe sur toi et je suis sacrément motivé, merci encore de nous aider, pauvres francais nazes en anglais !!

Merci merci merci

Anonyme a dit…

Bonjour

Je tiens d'abord à te remercier pour ce tuto qui m'a en quelque sorte permit de me lancer sur Dwarf Fortress.

Mais en voyant dans les "adresses à ne pas manquer" tu avait le Donjon de Naheulbeuk je me suis demander si tu connaissais cette magnifique série audio qu'est Reflet d'Acide. Si non je te conjure d'aller écouter ce fleuron des sagas MP3.

Au revoir et encore merci

Anonyme a dit…

Merci de ton aide!
Grace à toi de nombreuse citées naines vont voir le jour !
Que la bière coule!

Anthony a dit…

Bonjour,

Juste un petit mot pour vous remercier de m'avoir appris à jouer à ce jeu qui fait tant envie mais qui est si peu abordable sans tutoriel (ou d'etre sur de vivre jusque cent ans)! Encore merci à vous!!!

Anthony.

Aoki a dit…

Bonjour,

Merci beaucoup pour ce guide, que j'ai lu et relu tant de fois, que je garde toujours sous la main quand je joue et auquel je me réfère toujours pour mes débuts de partie ou quand j'aborde les armées, malgré mes nombreuses forteresses déjà tombées au combat.
Je l'ai conseillé à tous mes amis désireux de s'initier à ce jeu fantastique, tu as permis à de nombreux débutants de faire leurs armes et de s'accrocher à DF!

Merci encore, tu as et auras toujours tout mon respect pour avoir pris autant de ton temps pour nous créer un aussi beau tutoriel.

Aoki.