mercredi 21 décembre 2011

Les buissons, les buissons !

Helloooo !

Petit billet pour vous tenir au courant de mes activités !

Je suis actuellement loin de mon cheeer studio et sans ma précieuuuse et puissaaaante tour de PC. J'ai donc certaines limites dans mes activités sur l'ordinateur, dont la première, horrifiante : je ne peux pas jouer à Dwarf Fortress.

"Comment ? Félon ! Carogne ! Tu nous fait attendre la partie onze depuis si longtemps, et c'est tout ce que tu trouves comme excuse pourrie pour te dérober de tes devoirs ?!"

Je ne vous dit pas ça par plaisir ! La puissance du PC portable ne me permet pas de jouer correctement, même en modifiant les fichiers raw. J'avais de grands projets de forteresse pour m'entraîner à élever des nains du statut de roturier à guerriers endurcis. Pour vous donner l'eau à la bouche, voici quelques principes de bases qui s'appliquent à ce bastion :

- on embarque sur un volcan actif. Oui, un volcan. De préférence dans un milieu hostile.

- la limite de population est fixée à 50, voir 70 maximum. Nous sommes en petit comité. Nous nous connaissons TOUS. Nous voyons tout. Nous contrôlons tout.

- 10 à 15 artisans, qui veillent à la culture, l'approvisionnement, la cuisine, la forge et les soins. Le reste s'entraîne, pourfend les ennemis, ou meurt.

- les migrants sont triés sur le volets. Les plus prometteurs sont entraînés avec le meilleur guerrier de la forteresse. On donne aux autres des armures et des marteaux d'acier pour faire leurs preuves. Les faibles sont jetés en arène avec des gobelins ou des bêtes sauvages. L'arène n'est ouverte qu'à la mort de tous les ennemis, ou de toutes les recrues.

- si un guerrier remporte un combat, il a droit à des soins.

- il n'y a aucune discrimination sexuelle. Les nains et les naines sont traités de manière égale.

- nous n'utiliserons pas le métal bleu des profondeurs.

- les guerriers de bon niveau auront droit à une chambre personnelle. Les soldats seront actifs à l'entraînement et au combat en permanence.

Nous observerons les résultats au bout de plusieurs années. J'espère voir apparaître des légendes et observer des combats fantastiques. J'ai lu à de nombreuses reprises que l'entraînement des nains était beaucoup plus efficace à 2, voir 3 soldats par escouades, avec un commandant expérimenté. Nous verrons cela, mais pas pendant les vacances. Désolée !

J'ai toujours à l'esprit qu'il me faut créer un format pdf pour le guide. Ce serait également fait au retour des fêtes, promis.

Maintenant, je vais vous parler un brin de projet de création A-RPG que j'avais mentionné dans mon précédent billet.

Le logiciel utilisé est IG maker, disponible en version d'essai (complète) de 30 jours et au prix de $65, ce qui fait bien mal au fesses même si le logiciel est de bonne qualité.
Les connaisseurs du milieu me diront alors, de leur voix suave et sensuelle, pourquoi ne pas avoir choisi RPG maker ? Il y a bien plus de ressources, de tutoriels et d'informations, car il est plus connu et davantage utilisé qu'IG maker !
Tout simplement parce que je ne souhaite pas créer un jeu avec des combats au tour par tour, mais directement réalisables à l'écran. A la Zelda, quoi !

Le principe est simple. Je souhaite tout créer moi-même, des graphismes à l'histoire. Le seul domaine dans lequel je pourrais avoir des problèmes, c'est le son, et une bien aimable personne m'a proposé son aide. Je vais donc tout faire pour faire aboutir le projet, même si ce sera très long. Je resterais seule, par soucis d'organisation et de création.
Je vous tiendrais au courant de l'avancée des travaux. Pour l'instant, j'ai définit les grandes lignes, des idées de gameplay, et j'ai commencé à dessiner les graphismes des premières cartes. Il me reste beaucoup d'expérience à amasser, mais je pars plutôt bien. Hue !




Ces images ne sont pas disponibles à l'utilisation libre pour m'instant. Il est donc défendu de s'en servir pour ses propres projets, même si vous m'indiquez comme auteur. Il est fort probable que je mette à disposition une partie de mes ressources graphiques plus tard, quand j'aurais fait plus de choses. Elles seront libres d'utilisation pour servir à des projets non lucratifs !

Voilà, je re-ferais un petit billet juste avant les fêtes. Profitez de vos vacances si vous en avez !

EDIT: Purée, j'oublie ce que je voulais dire de plus important : MERCI de tous vos commentaires, je les lis tous et ils me font très plaisir !

samedi 10 décembre 2011

Les héros de RPG souffrent tous d'amnésie fulgurante

Hellooo !

Voici un petit billet pour vous donner de mes nouvelles (ou bien vous pouvez me battre avec un nunchaku en pains de savon pour ne pas avoir terminé la partie onze du guide, c'est vous qui voyez).

Je n'ai toujours pas terminé Skyrim, grâce à ma manie de faire plusieurs personnages pour tout tester je n'ai pas encore achevé la moitié de la quête principale. JE VEUX TUER LE DIEU DE LA DESTRUCTION.

Je vais aussi tester le délicieux Anno 2070, je vous en parlerais brièvement dans un prochain billet.

Grâce au billet créé sur le forum de DF, j'ai également trèèèès envie de tester Dungeon Carwler Stone Soup, un autre jeu de rôle et d'aventure roguelike avec un bestiaire fourni et très méchant. Si quelqu'un connaît bien, n'hésitez pas à me contacter, de toute manière je pense m'y plonger après avoir parcouru un peu le wiki. Ha, cette douce sensation de noyade dans l'interface ASCII, ça me rappelle de bons souvenirs, pas vous ?

Ce qui me prend de loin le plus de temps en ce moment, c'est l'idée folle que j'ai eu de développer un RPG pixel à la Zelda avec IG maker, un éditeur de jeux. Tout créer. L'histoire, les objets, les quêtes, et surtout les graphismes. Je rêvais de m'entraîner au pixel art, me voilà submergée.

Et bien sûr, j'attends toujours avec impatience cette mise à jour énorme qu'est en train de nous préparer Toady One !